Rechercher

Parcours d'une entrepreneure


Aujourd’hui, j’ai eu envie de partager avec vous la genèse du laboratoire Cosmoya.


Entreprendre n’est jamais chose ni facile ni évidente, pourtant, un an après avoir démarré l’aventure entrepreneuriale, je n’ai absolument pas envie de revenir en arrière. Comme beaucoup, le confinement de mars 2020 a été un choc dans ma vision de la vie. La sécurité de notre monde civilisé n’était pas si entière et il était temps pour moi de réfléchir différemment. C’est alors que j’ai décidé de tenter la folle aventure de la création d’entreprise. Mais je n’y serais certainement pas arrivée toute seule.



Le déclic a eu lieu durant un bilan de compétence réalisé avec IF COACHING et Florence Billam Walker qui m’a aidé à m’imaginer entrepreneure, à m’ouvrir ainsi un champ des possibles que je ne soupçonnais pas.


Au fil des mois, le Projet a grandi.


D’abord avec l’aide de la Canopée de Gradignan, un espace de coworking mais pas que… Ils proposent des ateliers thématiques sur tous les thèmes liés à l’entreprenariat ainsi que des sessions Booster de projet « les Inventives » organisées en partenariat avec Transtech et les Premières Nouvelle Aquitaine. En quelques ateliers et ces 3 jours passés lors de la session des Inventives en Octobre 2020, j’ai avancé à pas de géant sur mon projet. Je suis sortie de cette formation avec une envie énorme et un vrai plan d’action.


Le projet a encore beaucoup évolué grâce à mon accompagnement à la MIE Anabase et Anne-Laurence ITEI. Elle a toujours été de bon conseil face à mes nombreux questionnements. Ensemble nous avons monté le fameux Business Plan que j’ai ensuite présenté à plusieurs banques.


Mon projet de laboratoire commençait à prendre forme mais il me fallait encore un local, c’est alors que j’ai soumis mon dossier à la Technopole Montesquieu à Martillac. Ils ont cru en moi et en mon projet et j’ai eu la chance d’obtenir un laboratoire en pépinière. Aujourd’hui encore, Sandrine Noguès m’accompagne, me soutient et m’offre un cadre de travail adapté et agréable, entre science et foret où il est vraiment bon de travailler.

Restait alors la partie financement et là encore la chance m’a souri : Initiative Gironde, France Active et le Crédit Agricole ont cru en moi et en mon projet, tous les feux étaient alors au vert, l’aventure a pu démarrer !

C’est grâce à eux et à encore pleins d’autres que Cosmoya existe, les personnes à remercier sont tellement nombreuses, je ne peux pas finir cet article sans parler de :

  • Marc Dolathkani, (si si mon ancien employeur) qui m’a soutenu dans mon projet, il est même mon parrain à la Cosmetic Valley, c’est lui qui m’a poussé à « voir plus grand »

  • La Cosmetic Valley et Nathalie Simonin qui m’a aidé à me sentir « à ma place » dans mon projet.

  • Julie Godard qui m’a poussé chaque semaine à me dépasser et a même trouvé le nom « COSMOYA »

  • Monsieur Frédéric Bon évidemment qui me soutient tous les jours dans cette aventure qui est bien entendu aussi une aventure familiale.

  • Le cabinet Oméni avec Ludovic Legendre qui m’a conseillé et accompagné pour créer ma société.

  • Et bien d’autres qui par leurs conseils, qui par leur soutien, m’ont permis de donner vie à cette idée folle de laboratoire.

Merci à vous, sans qui COSMOYA n’existerait pas.


Grâce à vous tous, aujourd’hui, je peux exercer ma passion : accompagner les autres, échanger sur mon amour des produits cosmétiques et conseiller sur toutes les parties du brief à la mise sur le marché.


"Ce laboratoire, c’est tout mon savoir-faire, toute mon envie de bien faire que je mets au service de vos idées."
-
Marie-Odile HECHT, fondatrice de COSMOYA
199 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout